2 nouveaux contrats !
31 décembre 2019

Le contrat avec l'éditeur néerlandais a été signé ! Alors maintenant je suis auteur de deux livres. Ou en fait un seul livre en deux langues, mais comme j'écris les deux langues, je préfère dire deux livres.
Je remercie Brinkman Uitgeverij pour la confiance.

Et l'autre contrat qui a été signé ce mois, c'est le contrat de travail formateur.
Quand je parlais à l'éditeur français (mon employeur) en septembre, au sujet de la publication de la version française de mon livre, on me demandait d'envoyer mon C.V., parce que peut-être je pourrais être utile pour l'école du même groupe. Avec comme résultat que, après la fin de mon contrat comme traducteur au 31 décembre, je commence au 2 janvier comme formateur Unix.
En non seulement cela me semble un travail très agréable, mais cela me semble également un environnement très inspirant pour finaliser mon livre, et pour commencer les autres livres que j'aimerais écrire sur l'informatique.

Éditeur néerlandais
30 novembre 2019

Ce mois, il y avait plein de contact avec Brinkman Uitgeverij à Amsterdam, pour la publication de la version néerlandaise de mon livre. Clairement cette conversation subit un peu plus de retard que la conversation avec l'éditeur français, parce que je travaille pour l'éditeur français, loin d'Amsterdam.

Mais ce mois, j'ai parlé au propriétaire, Dick, plusieurs fois, et nous sommes d'accord sur les détails. Un de ces jours je recevrai une dernière version numérique du contrat, et s'il n'y a plus de faute d'orthographe dans mon nom et dans mon adresse, je recevrai la version paier dans un rien de temps.

C'a commencé
31 octobre 2019

Maintenant que le contrat a été signé, c'a vraiment commencé. J'ai eu un autre rendez-vous où Émilie, la responsable éditoriale, m'a expliqué les différentes étapes qu'on va parcourir jusqu'à la publication du livre :

  • Vérification d'utilisation des styles spécifiés.
    Cela a été fait sur base d'un chapitre remis.
  • Prises de contact régulières avec Anne-Laure, l'assistante éditoriale, pour faire un point sur l'avancement de l'écriture.
    Anne-Laure me contacte toutes les deux semaines.
  • Préparation de l'annonce du livre.
    Pour la boutique en ligne et d'autres publications. Clairement, j'aurais d'assistance pour ce travail.
  • Remise du manuscrit.
    31 janvier.
  • Relecture du manuscrit par ENI.
    Dans ce cas-ci, on le fera en deux fois : la première fois pour la vérification du français, et une deuxième fois par un technicien pour la partie technique.
  • Première passage en PAO.
    Pour vérification.
  • Ma relecture.
    Je peux intégrer les corrections proposées par ENI, ou les rejeter, mais aucune ne peut rester sans réponse.
  • Remise des téléchargements.
    Au même temps que le retour de ma relecture. Pour ce livre-ci, ce sont les configurations d'exemple et les scripts d'exemple.
  • Deuxième passage en PAO.
    Pour la finalisation du livre papier et du livre numérique.
  • Réflexion sur les éléments qui seront imprimés sur la couverture du livre.
  • Collaboration avec Katelle, la chargée de marketing, pour la promotion du livre.
  • Publication

Alors j'ai des mois chargés devant moi.

Contrat !
30 septembre 2019

Le 4 septembre j'avais rendez-vous avec Jérôme, pour discuter le premier chapitre fini et la table de matières definitive de la version française de mon premier livre. Il y avait quelques petites corrections à faire, mais rien de grand. Ce serait mieux de ne pas inclure un fichier de configuration en entier, par exemple, mais seulement les parties les plus importantes, et mettre le fichier-même en ligne. Et de fusionner quelques chapitres petits, pour que tous les chapitres seront environnement de la même taille. Un nouveau rendez-vous était pris pour une semaine plus tard.

Le 12 septembre j'avais un autre rendez-vous, et celui-ci ne durait pas longtemps : tous les feus verts !

Et alors le 23 september un autre rendez-vous avec Julie, pour mettre les point sur les i : le choix du type de contrat (indemnité ou royalties), la date de livraison du manuscrit, et une liste de choses à remettre (copie passeport, copie carte vital, et cétéra).

Et le vendredi dernier, juste avant que je rentrai chez moi, on m'a enfin remis le contrat !
Ce week-end je l'ai bien lu, et ce matin je l'ai signe et remis.

Alors, maintenant c'est pour le vrai : je suis auteur !

Au plus tard le 31 janvier 2020 je remettrai le manuscrit fini, et après on a encore besoin de quelque temps pour la relecture, l'impression, et cétéra. Alors, dans le printemps mon livre sera en vente.

D'ailleurs, tout cela concerne seulement la version française ; je n'ai pas encore de nouvelles sur les versions néerlandophone et anglophone.

Chapitre d'essaie et table de matières
31 juillet 2019

Les dernières 2 semaines de juin, il faisait trop chaud pour m'occuper de mon livre. Mais au début du mois, j'ai envoyé ma proposition pour un livre. Julie m'a répondu promptement, pour dire que l'équipe éditorial réunirait le 12 juillet, et discuterait ma proposition à ce moment-là. Je ne saurais nier que, pendant ces semaine et demie d'attente, j'etais un peu moins tranquille que normale.

Mais au début de l'après-midi du 12 juillet, les premières bonnes nouvelles ont arrivées : ENI est interessé par mon projet ! Si, peut-être, j'aurais le temps pour passer le 15 pour discuter comment on continue d'ici ? Évidemment, j'avais le temps.

Malheureusement, ENI publie seulement en français  on a simplement pas les contactes pour vendre d'autres langues. J'avais espéré de publier mon livre en français, en néerlandais et en anglais au même temps, mais cela ne va pas arriver ; non pas chez ENI, en tout cas.
Comme j'écrirai le livre en grande partie en néerlandais, avant de le traduire vers le français, je vais me chercher un éditeur néerlandais dès le début. Le contrat avec ENI permet cela : ENI n'achète que les droits pour la version que je livre (alors la version française). Et peut-être c'est même bien agréable de ne pas devoir traduire le livre vers l'anglais au même temps  alors la version anglaise je remets un peu à l'arrière.

D'ailleurs, le contrat ne sera pas signé avant que j'ai livré un premier chapitre fini, et la table de matières définitive.
Pour la rémunération je peux choisir entre un montant au moment de publication, ou un pourcentage des revenus. Si j'ai bien estimé et calculé, je pense que le montant fixe est plus intéressant pour une vente jusqu'à 1 000 livres, et le pourcentage est plus intéressant pour une vente de plus que 1 000 livres. Étant plein de confiance, et un peu joueur, clairement je vais pour le pourcentage.

Un prochain rendez-vous était pris pour le mercredi 17, avec Jérôme, qui travaille chez ENI comme auteur, prof et responsable. Il est un peu plus solide dans la technologie que Julie, et auteur lui-même, alors il allait me demander quelques questions critiques, et me renseigner un peu davantage sur le côté pratique de la publication d'un livre chez ENI.

En fin de compte il n'y avait pas trop de questions critiques. Le projet que j'avais envoyé étais si évident, et je parle si facilement et plein de confiance de l'informatique, que c'était claire dès le début que ce n'était que pour la forme. Alors l'entretien s'est rendu interview d'introduction. Ce qui est également important.

D'ailleurs, il m'a envoyé les modèles Word et LibreOffice pour mes textes, et j'ai reçu une liste de choses à faire et à éviter. Et maintenant c'est à moi : il me faut finir un chapitre entier, et la table de matières définitive. J'envoie tout cela à Jérôme pour évaluer. Et après il va m'aider à perfectionner tout ça pour publication (ou il va me dire honnêtement si on ne peut rien faire avec, mais disons que cela ne va pas arriver).

J'ai le temps jusqu'au 3 septembre, le jour avant notre prochain rendez-vous.